Optimiser son référencement naturel à l'international, les points clés pour une stratégie réussie

International SEO, les points clés pour une stratégie réussie
International SEO, les points clés pour une stratégie réussie

Dans un monde de plus en plus connecté, il est essentiel pour les entreprises d'être présentes sur le marché international. Pour atteindre leur cible et augmenter leur visibilité, elles doivent donc adapter leur stratégie de référencement naturel à l'échelle mondiale. Dans cet article, nous vous livrons les conseils et les points clés pour démarrer votre SEO international.

1. Choisir les bons marchés cibles

Avant de débuter votre stratégie de référencement naturel à l'international, il est crucial de définir avec précision quels sont les marchés sur lesquels vous souhaitez vous implanter. Pour cela, vous devez tenir compte de plusieurs critères :

  • La demande existante pour vos produits ou services dans ces pays
  • Le niveau de concurrence déjà présent localement
  • Votre capacité à fournir un service client adapté aux spécificités culturelles et linguistiques du marché cible
  • L'état des infrastructures numériques locales (comme la qualité de l'accès internet)

N'oubliez pas que chaque marché est unique et nécessitera une approche différente en termes de référencement naturel.

2. Adapter son contenu pour un public international

Pour réussir son référencement naturel à l'international, il ne suffit pas de traduire mot à mot son contenu existant et de l'agencer selon les normes de chaque pays. Il est primordial d'adapter votre contenu afin qu'il corresponde aux attentes des internautes locaux et soit pertinent pour les moteurs de recherche.

a) La traduction et la localisation du contenu

Il est important de proposer un contenu de qualité, rédigé dans la langue du marché cible ainsi que dans une version adaptée aux particularités culturelles locales (la localisation). Ainsi, vous démontrerez votre engagement à fournir un service de proximité et à prendre en compte les spécificités de vos clients étrangers.

  • Ne négligez pas l'importance d'une bonne traduction : le recours à des professionnels spécialisés est souvent plus judicieux que l'utilisation de traducteurs automatiques qui peuvent présenter des erreurs ou des coquilles.
  • Pensez également à utiliser des expressions idiomatiques propres à chaque marché, ainsi qu'à adapter les noms de produits ou services pour éviter toute confusion ou ambiguïté auprès des utilisateurs.

b) Le référencement multilingue

Vos efforts en matière de traduction et de localisation seront vains si les moteurs de recherche ne sont pas capables de comprendre et d'indexer correctement votre contenu international. Il est donc impératif de mettre en place une stratégie de référencement multilingue :

  1. Définissez clairement la langue de chaque page de votre site à l'aide des attributs « hreflang » : cela permettra aux moteurs de recherche d'identifier la langue dans laquelle est rédigé le contenu et de le proposer dans les résultats appropriés.
  2. Optimisez vos mots-clés pour chaque marché :
  3. cela peut passer par l'utilisation d'outils de recherche multilingues, qui vous aideront à identifier les expressions et termes les plus recherchés localement.

Comprendre et optimiser l'utilisation de la balise Hreflang

La balise Hreflang est un élément HTML qui aide les moteurs de recherche comme Google à comprendre les relations entre les différentes versions linguistiques et régionales de vos pages Web. En marquant chaque page avec sa langue respective et sa région cible, vous indiquez explicitement à Google quelle version de la page doit être affichée aux utilisateurs en fonction de leur localisation et de leurs paramètres de langue.

Pourquoi utiliser la balise Hreflang ?

L'utilisation de la balise Hreflang présente plusieurs avantages :

  • Amélioration de l'expérience utilisateur : Les visiteurs sont dirigés vers la version de la page la plus pertinente pour eux en fonction de leur localisation géographique et de la langue de leur navigateur.
  • Réduction des taux de rebond : En fournissant une version appropriée de votre contenu, vous éviterez que les utilisateurs se sentent dépassés ou confus par une page qui ne correspond pas à leur langue, ce qui entraîne une diminution du taux de rebond.
  • Amélioration du référencement : En signalant clairement les différentes versions de vos pages, vous aidez Googlebot à explorer et indexer correctement votre site, ce qui permet d'améliorer le positionnement de votre contenu dans les résultats de recherche entre différentes langues et régions.

Comment optimiser l'utilisation de la balise Hreflang ?

Mettre en œuvre des Hreflang appropriés :

  1. Utiliser un format cohérent : Pour que les moteurs de recherche puissent facilement interpréter vos balises Hreflang, utilisez toujours le même format. Par exemple, si vous utilisez "fr" pour la version française, n'utilisez pas "fra" ou "fre" pour d'autres pages françaises.
  2. Inclure toutes les variantes : Assurez-vous d'inclure toutes les versions linguistiques et régionales de chaque page dans vos balises Hreflang. Par exemple, si vous avez une version anglaise du Royaume-Uni et une version anglaise des États-Unis, incluez-les toutes les deux.
  3. Fournir des URL complètes : Lors de la création de vos balises Hreflang, utilisez toujours des URL complètes avec le protocole (HTTP/HTTPS) et le domaine. Les URL relatives peuvent entraîner des erreurs d'interprétation.
  4. Placer les balises Hreflang de manière appropriée : Les balises Hreflang peuvent être placées dans l'en-tête HTML, le sitemap XML ou la réponse HTTP. Choisissez la méthode qui convient le mieux à votre site et assurez-vous que toutes les balises sont correctement formatées et accessibles aux moteurs de recherche.

Analyser et corriger les erreurs courantes

Pour tirer pleinement parti des avantages de la balise Hreflang, il est important d'éviter certaines erreurs courantes. Voici quelques-unes des erreurs fréquemment rencontrées et comment les corriger :

  • Erreur d'utilisation du code de langue : Assurez-vous d'utiliser les codes de langue ISO 639-1 à deux lettres pour définir la langue (par exemple, "fr" pour le français) et éventuellement les codes de pays ISO 3166-1 Alpha 2 pour définir la région (par exemple, "FR" pour la France).
  • Balise Hreflang manquante ou incorrecte : Vérifiez régulièrement vos pages pour vous assurer que chaque version linguistique ou régionale contient les bonnes balises Hreflang, y compris une référence à elle-même. Cela permet de garantir que les moteurs de recherche comprennent clairement les relations entre vos différentes versions de contenu.
  • URL inaccessibles : Assurez-vous que les URL référencées dans vos balises Hreflang sont accessibles et ne renvoient pas d'erreurs (telles que des erreurs 404). Si Googlebot ne peut pas accéder à une URL, il ne pourra pas associer correctement vos différentes pages.

Tester et surveiller vos implémentations Hreflang

Il est essentiel de tester régulièrement et de surveiller l'efficacité de vos balises Hreflang. Des outils tels que Google Search Console peuvent vous aider à identifier les problèmes potentiels et à suivre l'évolution de vos performances au fil du temps. En prenant le temps de vérifier fréquemment vos balises et d'apporter les ajustements nécessaires, vous serez mieux équipé pour offrir une expérience utilisateur optimale et améliorer votre classement dans les résultats de recherche internationaux.

3. Choisir la bonne structure de site

Le choix de la structure de votre site web international aura également un impact sur votre référencement naturel. Trois options sont couramment utilisées :

  • Les sous-dossiers : ils permettent une meilleure organisation de votre contenu, en regroupant les différentes versions linguistiques dans des sous-dossiers distincts (exemple : www.example.com/fr/).
  • Les sous-domaines : ils offrent davantage de flexibilité en matière de gestion du site et peuvent être mieux adaptés à certains marchés cibles (exemple : fr.example.com).
  • Les domaines de premier niveau (ccTLD) : ils correspondent aux extensions géographiques spécifiques à chaque pays (exemple : www.example.fr). Ce type de domaine est souvent synonyme d'une meilleure visibilité locale et d'un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

Faites votre choix en fonction de vos capacités techniques et de la portée que vous souhaitez donner à votre présence en ligne, tout en tenant compte des contraintes réglementaires et légales propres aux différents marchés.

4. Se conformer aux exigences légales et réglementaires locales

Pour assurer la réussite de votre référencement naturel à l'international, il est primordial de respecter les réglementations locales en vigueur. Cela passe notamment par :

  • La protection des données personnelles : chaque pays a ses propres règles en matière de collecte et de traitement des informations concernant les utilisateurs de votre site. Informez-vous et mettez en place les mesures nécessaires pour vous conformer (par exemple en adaptant vos mentions légales ou en instaurant un consentement explicite pour le dépôt de cookies).
  • La propriété intellectuelle : les lois sur le droit d'auteur, les marques déposées et les brevets peuvent également varier d'un pays à l'autre. Assurez-vous de respecter les droits de tous les acteurs impliqués dans votre contenu.

En tenant compte de ces points clés, votre stratégie de référencement naturel à l'international sera plus efficace et pérenne. Alors n'attendez plus pour conquérir de nouveaux marchés et offrir une expérience unique à vos clients étrangers !


SUGGESTIONS DE SUJETS

Vous avez une idée d’article à nous proposer ? N’hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Nous serions ravis d’étudier cette proposition avec vous !