Les passkeys : vers la fin des mots de passe ?

Passkeys vs. Mots de passe : L'évolution de l'authentification en ligne
Passkeys vs. Mots de passe : L'évolution de l'authentification en ligne

Dans un monde où la sécurité informatique et la protection des données personnelles sont des enjeux cruciaux, les mots de passe ne suffisent plus pour garantir l'accès sécurisé à nos comptes en ligne. Les géants du numérique cherchent donc des alternatives pour renforcer la protection des utilisateurs. Les passkeys, ces clés d'authentification sans mot de passe, semblent être l'une des solutions qui s'imposent. Un sujet tout aussi intéressant pour les webmasters qui souhaitent faire évoluer les processus d'identification des utilisateurs sur leurs sites web à l'avenir.

Qu'est-ce que les passkeys ?

Les passkeys sont des systèmes d'authentification qui permettent aux utilisateurs de se connecter à leurs comptes en ligne sans avoir à entrer un mot de passe. Concrètement, il s'agit de méthodes biométriques telles que la reconnaissance faciale, l'empreinte digitale ou encore la reconnaissance vocale. Ces méthodes offrent une meilleure sécurisation des données, notamment face aux attaques de phishing et aux violations de données.

Certaines entreprises proposent également des dispositifs matériels (comme des clés USB) qui servent de passkeys pour accéder aux sites internet compatibles.

L'avantage des passkeys par rapport aux mots de passe

  • Sécurité : Les méthodes biométriques sont difficilement falsifiables et évitent les risques liés aux mots de passe faibles ou réutilisés sur plusieurs sites.
  • Praticité : Plus besoin de mémoriser ou de noter ses mots de passe. Les passkeys permettent de se connecter rapidement et facilement à ses comptes en ligne.
  • Protection contre le phishing : Les tentatives de hameçonnage visant à récupérer les mots de passe des utilisateurs sont inefficaces face aux passkeys.

Les géants de la tech adoptent les passkeys

Face à l'émergence de cette nouvelle technologie d'authentification, plusieurs entreprises du numérique ont décidé d'intégrer les passkeys à leur plateforme.

Amazon mise sur la sécurité de ses clients

Amazon a discrètement ajouté la prise en charge des passkeys, renforçant ainsi la protection des données de ses utilisateurs. Le géant du e-commerce entend limiter les risques liés aux violations de données ou autres menaces informatiques grâce à cette nouvelle méthode de connexion sans mot de passe.

WhatsApp : une authentification sans mot de passe pour ses utilisateurs Android

L'application de messagerie WhatsApp a récemment intégré la technologie Passkeys dans sa version Android. Les utilisateurs peuvent désormais s'identifier à leur compte grâce à leur empreinte digitale ou la reconnaissance faciale de leur appareil. Cette nouveauté offre une alternative sécurisée au code PIN généré lors d'une identification en deux étapes.

Google privilégie les clés d'accès

Google souhaite également prendre part à cette évolution vers un monde sans mot de passe en faisant des passkeys sa méthode de connexion par défaut. Les clés cryptographiques du géant du web ne seront alors plus sensibles aux attaques de phishing et autres menaces informatiques.

Les passkeys ne sonnent pas encore le glas des mots de passe

Si les passkeys offrent un niveau de sécurité supérieur aux mots de passe traditionnels, il convient de garder en tête que l'adoption généralisée de cette technologie prendra du temps et qu'elle ne sera pas immédiate. Les utilisateurs devront donc conserver leurs mots de passe pour certains services en ligne jusqu'à ce que les passkeys soient adoptées partout.

Dans cette période de transition, il est important de continuer à sécuriser ses mots de passe, en veillant notamment à utiliser des mots de passe complexes et différents pour chaque compte, ainsi qu'à activer l'authentification à deux facteurs lorsque cela est possible.

En somme, les passkeys apparaissent comme une étape importante vers la suppression des mots de passe traditionnels et la sécurisation des comptes en ligne. Néanmoins, pour le moment, ils coexistent avec les méthodes d'authentification classiques et nécessitent une adaptation progressive de la part des entreprises et des utilisateurs.

Image par Kris de Pixabay


SUGGESTIONS DE SUJETS

Vous avez une idée d’article à nous proposer ? N’hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Nous serions ravis d’étudier cette proposition avec vous !